Trouver un job

Que vous soyez étudiant·e ou en recherche d'emploi, les pistes sont nombreuses pour trouver un job. En fonction de la saison, les postes recherchés peuvent varier. Si vous cherchez un job d'été, postulez en avance car les candidatures sont nombreuses.

Trouver un job

Idées de jobs

Les bons plans, secteur par secteur

Baby-sitting, centres aérés, hôtellerie-restauration, tourisme, travaux saisonniers agricoles, commerce… Nombreux sont les domaines d'activité pourvoyeurs d'emplois, surtout l'été.

Services à la personne

Baby-sitting, assistance aux personnes âgées, garde d'animaux, jardinage, ménage... les services à la personne regroupent un ensemble de services rendus à domicile.

Le Cesu (chèque emploi service universel) permet d'être déclaré, donc de bénéficier de l'ensemble des droits sociaux (assurance-maladie, indemnités de chômage, retraite), tout en étant assuré en cas d'accident du travail.

www.cesu.urssaf.fr

www.servicesalapersonne.gouv.fr

  • Baby-sitting

Parmi les activités de services, le baby-sitting est sans conteste la plus pratiquée. C'est aussi l'une de celles qui fonctionnent le mieux par le bouche à oreille et les liens de voisinage. Dans ce cas, les exigences semblent moins formelles pour décrocher le job, mais il en va différemment lorsque l'on passe par un organisme de placement.

Si vous passez par un organisme de placement, vous devez avoir plus de 18 ans, bénéficier de la Sécurité sociale et d'une assurance responsabilité civile.

Il vous sera demandé aussi une pièce d'identité et des certificats (médical, de scolarité et de domicile). Le Bafa (brevet d'aptitude aux fonctions d'animateur) et le PSC1 (prévention et secours civiques de niveau 1) ne sont pas nécessaires, mais ils sont très appréciés. Quoi qu'il en soit, du sérieux, de la rigueur et un bon contact avec les enfants sont indispensables.

Il est possible d'être baby-sitter lorsque l'on est mineur, mais il faut avoir l'autorisation de ses parents et il faut que l'assurance de responsabilité civile de vos parents couvre les activités de garde d'enfants. Habituellement, une heure de baby-sitting est payée au moins 10 € net de l'heure (et cela augmente selon le nombre d'enfants gardés).

Il faut distinguer les heures de travail des heures dites de « présence responsable ». Exemples : quand les enfants font la sieste, vous serez payé 75 % d'une heure de travail effectif. Si vous êtes présent à l'heure du déjeuner ou du dîner, votre repas doit être fourni. Après 21h, vous devez être raccompagné si vous habitez en banlieue. Après 23h, vous devez être raccompagné ou votre employeur doit prendre en charge les frais de taxi.

Une simple lettre sur papier libre peut faire office de contrat, mais celui-ci n'est pas obligatoire si l'employeur utilise le Cesu (chèque emploi service universel), sauf si la durée du travail dépasse 8h par semaine ou 4 semaines consécutives. Dans ce cas, la nature de vos tâches doit être précisément spécifiée dans votre contrat de travail, ainsi que votre rémunération. Cette dernière ne peut être inférieure au Smic horaire (10,25 € brut au 1er janvier 2021) + 10 % au titre des congés payés.

De nombreuses offres sont proposées par le réseau des Centres Information Jeunesse, par les Crous et par des agences spécialisées (comme Babychou, Family Sphere ou Kangouroukids, dont vous pouvez consulter les sites en ligne). Parmi les agences qui recrutent du personnel pour les services à la personne, le groupe O2 fait partie des plus importants en France avec 300 agences et 4 500 embauches par an.

Vous pouvez postuler sur le site :

www.o2recrute.fr

Pour connaître les sites spécialisés qui proposent des offres : Voir liste 4 du carnet d'adresses.

Pour connaître les CRIJ : voir adresses utiles

Pour les Crous : voir adresses utiles

  • Promenades et gardes d'animaux

Il s'agit de nourrir chats, chiens et autres animaux et d'assurer les promenades. Il faut avoir quelques connaissances concernant leur entretien. La rémunération est comprise entre 9 et 10 € pour 1h de promenade et autant pour la garde.

Plusieurs possibilités s'offrent à vous pour trouver des missions : demandez à vos voisins et à vos connaissances, rapprochez-vous des vétérinaires ou des animaleries (laissez-y des petites annonces si possible) ou passez par des sites spécialisés de mise en relation avec des propriétaires d'animaux.


Soutien scolaire

Selon votre niveau et la discipline choisie, ce job peut prendre différentes formes : soutien scolaire, cours particuliers, Mini-Schools...

  • Soutien scolaire et cours particuliers

Si vos études vous laissent quelques heures de liberté, de préférence le mercredi ou le samedi ou entre 17h et 20h en semaine, vous pouvez donner des cours de soutien. Déposez des annonces chez les commerçants, dans les établissements scolaires, ou inscrivez-vous auprès d'associations ou d'organismes privés spécialisés. Dans ce dernier cas, il vous sera demandé de posséder au minimum un bac + 3. Il existe également de nombreux sites internet sur lesquels vous pouvez déposer des petites annonces.

Vous pouvez toucher entre 12 et 30 € de l'heure (pour des cours de la 6e à la terminale, voire au-delà).

Cf. dossier Les cours de soutien n°1.161.

  • Mini-Schools

Si vous avez 18 ans minimum, que vous êtes natif anglophone ou que vous êtes parfaitement bilingue et doté d'un bon accent, vous pouvez décrocher un job d'enseignant en Ile-de-France dans une Mini-School. Ces ateliers de langues proposent à des enfants de 3 à 11 ans d'apprendre des langues étrangères sous forme de jeux.

Adressez un CV et une lettre de motivation aux organismes et préparez-vous à passer des tests. Le mois de septembre est la meilleure période pour s'inscrire.

Certains organismes proposent des contrats saisonniers de septembre à juin. Le salaire se situe autour de 19-20 € brut l'heure.

https://mini-schools.com

  • Vie scolaire

Des missions d'encadrement dans des établissements scolaires peuvent se trouver dans le public et dans le privé.

  • Éducation

Pour postuler en tant qu'assistant d'éducation dans un établissement public ou privé sous contrat, il faut être bachelier et avoir au moins 18 ans. Les assistants signent un contrat d'une durée maximale de 3 ans, renouvelable une fois, et sont recrutés directement par les chefs d'établissement. Vous pouvez faire acte de candidature sur les sites internet des académies.

Si vous êtes étudiant·e et boursier·ère, vous pouvez cumuler votre rémunération avec une bourse d'enseignement supérieur sur critères sociaux.

Pour trouver des offres d'emploi, vous pouvez consulter les sites des académies :

www.education.gouv.fr rubrique Ministère / Acteurs / Régions académiques, académies et services départementaux de l'éducation nationale.

  • Surveillance de cantine

Les surveillants de cantine assurent les permanences durant l'heure de table dans les écoles maternelles ou primaires. Pour postuler, il faut avoir 18 ans et être titulaire du brevet des collèges. Faites votre demande au moment de la rentrée scolaire auprès de la mairie, au service des affaires scolaires.

  • Surveillance dans le privé

Dans l'enseignement privé hors contrat, il n'y a pas de critères particuliers pour être candidat à un poste de surveillant. Si cela vous intéresse, adressez-vous directement à l'établissement.

  • Enseignement supérieur

Pour soutenir les étudiants dans le contexte de la crise sanitaire, le gouvernement a décidé en novembre 2020, la création de 20 000 postes de tuteurs supplémentaires dans l’enseignement supérieur.

  • Accompagner les étudiants en 1ère ou 2e année

Ces postes s’adressent aux étudiants en année supérieure. Leur mission : accompagner leurs pairs de première et deuxième année dans leurs études (aide à la recherche documentaire, aide à la réalisation des TD, appropriation de l'espace numérique de travail, etc.). Ils devront également jouer un rôle d'interface avec les enseignants et l'ensemble des services à la disposition des étudiants (sociaux, santé, numérique, scolarité, etc.). Les missions sont prévues pour une durée de 4 mois.

  • Des référents en cité universitaire

1 600 emplois étudiants ont été créés dans les Crous afin de proposer des référents aux 174 000 étudiants hébergés en cité universitaire. Ce dispositif a été lancé début novembre 2020 pour éviter l'isolement des étudiants dans le cadre de la crise sanitaire, détecter les situations de mal-être, et faire perdurer une vie étudiante adaptée dans le respect des règles sanitaires.


Cueillette et vendanges

Vendanges, ramassage des légumes, cueillette de fruits, foins, moissons... sachez que les agriculteurs font le plus souvent appel à la main-d'œuvre locale ou itinérante, plus expérimentée dans l'utilisation des machines agricoles.

Les ouvriers agricoles sont généralement payés au Smic horaire (10,25 € brut au 1er janvier 2021), hébergement rarement compris. Pour ce type de job, contactez les agences locales de l'emploi, les producteurs de la région et consultez la presse spécialisée.

Voici un aperçu des différents travaux agricoles que vous pouvez faire en fonction des régions et des périodes de l'année :

 Mars à mai : houblon (Grand Est)

• Mars à juin : asperges et radis (Nouvelle-Aquitaine, Pays de la Loire)

• Avril à juin : muguet (Pays de la Loire)

• Avril à septembre : maraîchage sous serre (Bretagne)

• Mai-juin : cerises et fraises (Centre-Val de Loire, Pays de la Loire, Hauts-de-France, Nouvelle Aquitaine, Auvergne-Rhône-Alpes, PACA)

 Mai à septembre : melons (Nouvelle-Aquitaine)

• Juin à septembre : pêches et myrtilles (Nouvelle-Aquitaine, Pays de la Loire, Auvergne-Rhône-Alpes)

• Juin à septembre : écimage du maïs (Nouvelle-Aquitaine, Auvergne-Rhône-Alpes, Occitanie, Pays de la Loire)

• Juillet-août : melons et tomates (Pays de la Loire, PACA)

• Août-septembre : mirabelles (Grand Est)

• Août-septembre : tabac (Grand Est, Pays de la Loire, Hauts-de-France, Occitanie)

• Septembre-octobre : vendanges (Auvergne-Rhône-Alpes, Nouvelle-Aquitaine, Bourgogne-Franche-Comté, Grand Est et Pays de la Loire)

• Septembre-octobre : prunes et pruneaux (Nouvelle-Aquitaine)

• Septembre-octobre : pommes et poires (Centre-Val de Loire, Auvergne-Rhône-Alpes, Nouvelle-Aquitaine, Hauts-de-France, Pays de la Loire)

• Septembre à avril : endives (Bretagne, Hauts-de-France)

• Octobre-novembre : châtaignes, kiwis (Occitanie, Auvergne-Rhône-Alpes, Nouvelle Aquitaine)

Offres de jobs : www.lagriculture-recrute.org

Pour vous informer sur les droits des saisonniers, voir adresses utiles

Mis à jour le 08/01/2021
Cet article vous a-t-il été utile ?